Les interventions au niveau du visage visent à redessiner finement une ou plusieurs zones pour regagner une harmonie faciale globale. L’une des demandes les plus courantes étant de corriger un air relâché ou « fatigué ».

Pour ce faire, le praticien dispose d’une série de techniques qu’il peut combiner à sa guise, qu’elles soient chirurgicales ou non. Lors de la consultation préparatoire, le chirurgien déterminera la combinaison la plus adaptée pour obtenir un résultat optimal.

Paupières – Blépharoplastie

La blépharoplastie consiste à corriger l’affaissement des paupières, qu’il soit dû à l’âge ou à des facteurs héréditaires. L’intervention peut concerner uniquement les paupières supérieures ou inférieures mais aussi les quatre paupières simultanément.

Les indications les plus communes

Paupières supérieures : l’excès de peau formant un repli sur l’œil, l’aspect perpétuellement « bouffi » du regard.
Paupières inférieures : flétrissement, hernies de graisse (poches sous les yeux).

Pour un meilleur effet, la blépharoplastie peut souvent être associée à une autre intervention du visage, de type lifting, peeling ou autre.

Avant l’intervention

L’examen des yeux et des paupières valide l’absence de pathologie et détermine le type d’intervention conseillé. Le bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions et la rencontre avec le médecin anesthésiste se fait au plus tard 48 heures avant l’intervention.
JOUR J – 30 : Il est vivement recommandé d’arrêter de fumer.
JOUR J – 10 : Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne peut plus être pris.
Certains types d’anesthésie requièrent d’être à jeun 6 heures avant l’intervention.

L’intervention

Durée moyenne : entre ½ heure et 2 heures

La blépharoplastie suit le schéma suivant :

  • L’incision des paupières supérieures se fait dans le sillon qui se creuse entre la partie mobile et la partie fixe de la paupière. Celle des paupières inférieures se situe de 1 à 2 mm sous les cils, pouvant se prolonger un peu en dehors.
  • Le tracé de ces incisions correspond à l’emplacement des futures cicatrices, qui seront donc dissimulées dans les plis naturels.
  • La résection enlève les hernies graisseuses inesthétiques, ainsi que l’excédent de muscle et de peau
  • La suture se fait avec des fils très fins, non résorbables, que l’on retire après quelques jours

Après l’intervention

On ne note pas de douleur réelle, mais de l’inconfort, avec une sensation locale de tension, d’irritation ou des troubles visuels. Les premiers jours, il est recommandé de se reposer au maximum et d’éviter tout effort violent. Il est conseillé de garder la tête bien droite.

Un œdème apparaît (gonflement), accompagné d’ecchymoses et de larmoiements. Il est parfois signalé une impossibilité de fermer totalement les paupières ou un léger décollement de l’angle externe de l’œil. Il ne faut pas s’inquiéter de ces signes qui sont en règle générale rapidement réversibles.

Les fils sont retirés entre le 3e et le 7e jour après l’intervention. Ensuite, les stigmates s’atténuent progressivement, permettant le retour à une vie socio-professionnelle normale après 7 à 20 jours. Durant les premières semaines, les cicatrices peuvent rester rosées, mais leur maquillage est rapidement autorisé (habituellement dès le 7e jour). Une légère induration des zones opérées peut persister quelques mois, mais n’est pas perceptible par l’entourage.

Le résultat

Un délai de 3 à 6 mois est idéal pour apprécier le résultat, le temps que les tissus aient retrouvé leur souplesse et que les cicatrices se soient éclaircies. Avec des souhaits réalistes, les personnes traitées mentionnent la satisfaction de présenter une apparence plus reposée, détendue et éveillée.

En complément à la première consultation, vous recevrez une fiche d’information complète à propos de l’intervention, à lire attentivement afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Galbe du visage et du cou – Lifting cervico-facial

Le lifting cervico-facial a pour but de traiter l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage et du cou, afin de faire retrouver au visage l’aspect qui était le sien quelques années auparavant.

Les indications les plus communes

Ce type d’intervention est indiqué pour le relâchement de l’ovale du visage dès que les signes de vieillissement apparaissent, généralement à partir de 45 ou 50 ans.
Attention : le lifting cervico-facial ne modifie pas l’aspect des paupières, mais une chirurgie esthétique des paupières peut être associée à l’intervention. De même, il ne modifie pas l’aspect de la peau (rides, ridules, …).

Avant l’intervention

Le bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions et la rencontre avec le médecin anesthésiste se fait au plus tard 48 heures avant l’intervention.
JOUR J – 30 : Il est vivement recommandé d’arrêter de fumer.
JOUR J – 10 : Aucun médicament contenant de l’aspirine ne peut plus être pris.
Certains types d’anesthésie requièrent d’être à jeun 6 heures avant l’intervention.

L’intervention

Durée moyenne : entre 2 heures et 3 heures

Le lifting cervico-facial suit le schéma suivant :

  • Les incisions sont en grande partie cachées dans les cheveux et autour des oreilles.
  • A partir des incisions, le chirurgien procède à un décollement sous la peau, pour ensuite procéder à la remise en tension du plan musculaire, afin de corriger l’affaissement tout en conservant l’expression du visage.
  • Pour terminer, la peau est redrapée naturellement (l’excédent cutané est supprimé) et les sutures sont faites sans tension. Un pansement est placé tout autour de la tête.

Après l’intervention

On note une sensation de tension douloureuse, surtout à l’arrière des oreilles et autour du cou, ainsi qu’un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) dans la région du cou et du menton. Le pansement et les drains sont enlevés le lendemain de l’intervention. Une mentonnière, qui doit être portée de façon permanente pendant 3 jours et durant une semaine uniquement le soir et la nuit, remplace le pansement.

Le résultat

Un délai de 2 à 3 mois est idéal pour apprécier le résultat, même si les cicatrices sont encore un peu rosées et indurées et ne s’atténuent que vers le 6e mois. Sans viser la perfection, avec des souhaits réalistes, les personnes traitées mentionnent la satisfaction de présenter une apparence plus reposée et détendue, tout en obtenant un effet de rajeunissement appréciable, qui reste toutefois d’apparence naturelle.

En complément à la première consultation, vous recevrez une fiche d’information complète à propos de l’intervention, à lire attentivement afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Rides – Injection de toxine botulique (Botox®)

Les injections de toxine botulique ont pour but de réduire l’action des muscles situés au niveau du front et des sourcils en utilisant les propriétés de relaxation musculaire de ce produit, pour ainsi diminuer les rides et les ridules.

Les indications les plus communes

Rides horizontales et verticales provoquées par la contraction des muscles situés au niveau du front (rides frontales) et des sourcils (rides du lion).

Rides horizontales et obliques sur le bord externe de l’oeil (rides de la patte d’oie).

Avant les injections

Aucune préparation particulière n’est nécessaire, mais il existe des contre-indications : certaines maladies neuro-musculaires, la grossesse et l’allaitement, ainsi qu’une hypersensibilité connue à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine.
JOUR J-15 : Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne peut plus être pris.

Les injections

Durée moyenne : 10 à 15 minutes.

Ce traitement consiste en une série d’injections au niveau du visage. L’aiguille est fine et les injections sont habituellement peu douloureuses.

Après l’intervention

Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent. Il est recommandé de ne pas faire de sport intensif et de ne pas s’allonger pendant les 2 heures qui suivent les injections. Pendant 24 heures, éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés.

Le résultat

Un délai de 5 à 15 jours est nécessaire pour obtenir un aperçu du résultat, en sachant que dans un premier temps, les effets peuvent être variables avant de finir par se stabiliser.
Le résultat obtenu après la première séance dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels les injections peuvent être renouvelées. Celles-ci peuvent être pratiquées plusieurs fois avec des intervalles de 3 à 6 mois afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat.
Il convient de remarquer que si l’on arrête les injections, le muscle traité retrouve sa fonction d’avant les injections.

En complément à la première consultation, vous recevrez une fiche d’information complète à propos de l’intervention, à lire attentivement afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Remodelage – Injection de produits de comblement

Les injections de produits de comblement ont pour but de remodeler certaines parties du visage ou d’obtenir le comblement de rides, sillons ou dépressions du visage.

Les indications les plus communes

Vieillissement ou disgrâces présents au niveau du visage (sillons,rides, ridules, lèvres pincées, dépressions ou manque de volume).

Avant les injections

Un interrogatoire précis est réalisé visant à rechercher d’éventuelles contre-indications à certains produits, à déceler des éléments impliquant une prudence particulière ou à préciser la nature d’éventuelles précédentes injections afin d’éviter certaines associations dangereuses de produits sur un même site.
JOUR J-3 : Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne peut plus être pris

Les injections

Durée moyenne : 10 minutes à 1 heure

Il existe plusieurs techniques d’injection, adaptées à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. La quantité de produit nécessaire est bien sûr extrêmement variable en fonction de très nombreux paramètres.

Après l’intervention

Un œdème (gonflement) et une rougeur cutanée peuvent apparaître, mais ceux-ci n’interdisent pas le retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement et disparaissent après 1 à 3 jours (sur les lèvres parfois une bonne semaine).
Pendant les 6 premières heures, il est conseillé d’appliquer des compresses froides et pendant quelques jours, d’éviter le soleil et le sauna.

Le résultat

Un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. Les injections auront permis de corriger les défauts, rectifiant ainsi de façon discrète et naturelle l’aspect vieilli et fatigué du visage.
La durée d’action est variable selon les zones à traiter, le type de peau, l’hygiène de vie, etc. Toutefois, la correction n’est que temporaire et le traitement devra être renouvelé après plusieurs mois pour entretenir le résultat.

En complément à la première consultation, vous recevrez une fiche d’information complète à propos de l’intervention, à lire attentivement afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Morphologie du nez – Rhinoplastie

La rhinoplastie a pour but de modifier la forme du nez pour l’embellir en corrigeant les disgrâces présentes.

Avant l’intervention

Une étude de la pyramide nasale et de ses rapports avec le reste du visage est réalisée par le chirurgien, tout en tenant compte des motivations et des demandes du patient. Le bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions et la rencontre avec le médecin anesthésiste se fait au plus tard 48 heures avant l’intervention.
JOUR J – 30 : Il est vivement recommandé d’arrêter de fumer.
JOUR J – 10 : Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne peut plus être pris.
Certains types d’anesthésie requièrent d’être à jeun 6 heures avant l’intervention.

L’intervention

Durée moyenne : entre 1 heure et 3 heures 30.

Les incisions sont dissimulées à l’intérieur des narines (rhinoplastie « fermée) ou sous la pointe du nez (rhinoplastie « ouverte »), afin que n’en résulte aucune cicatrice visible à l’extérieur. A partir de ces incisions, la peau recouvrant la charpente osseuse est décollée, afin de pouvoir atteindre et corriger la structure ostéo-cartilagineuse (charpente du nez).

Les sutures sont réalisées avec des fils très fins (résorbables à l’intérieur du nez).

En fin d’intervention, un pansement modelant est réalisé à la surface du nez, à l’aide de petites bandelettes adhésives, un plâtre est apposé et des mèches intranasales sont introduites.

Après l’intervention

Les suites opératoires sont rarement douloureuses, le principal désagrément étant causé par l’impossibilité de respirer par le nez. Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (« bleus ») peuvent apparaître au niveau des paupières. Il est recommandé de se reposer et de ne faire aucun effort dans les jours suivant l’intervention. Il est aussi conseillé de dormir la tête surélevée.

Les mèches sont retirées vers le 3e jour après l’intervention et le plâtre est retiré aux alentours du 7e jour suivant l’intervention.

Le retour à une vie socio-professionnelle peut s’envisager après 10 à 20 jours, selon l’ampleur des ecchymoses.

Le résultat

Un délai de 6 à 9 mois est un minimum nécessaire pour obtenir un bon aperçu du résultat, en sachant que l’aspect définitif ne sera obtenu qu’après un an voire plus.

En complément à la première consultation, vous recevrez une fiche d’information complète à propos de l’intervention, à lire attentivement afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Lissage de la surface – Peelings

Le peeling est un des moyens de réaliser le gommage des imperfections de la peau. Un produit « décapant » est appliqué sur la peau pour un délai d’action précis. En fonction de l’effet désiré, le peeling peut-être superficiel (petites rides, éclat de la peau) ou semi-profond (imperfections plus profondes).
Une préparation préalable de la peau est nécessaire et des soins locaux spécifiques seront appliqués sur la peau traitée pendant 1 à 2 semaines.
Le peeling ne peut-être réalisé que pendant l’automne et l’hiver car toute exposition solaire précoce est proscrite après traitement. Le peeling profond (phénol), plus agressif, n’est pas proposé à la Botaclinic.

Correction d’oreilles décollées – Otoplastie

L’otoplastie a pour but de corriger les anomalies du cartilage présentes au niveau du pavillon de l’oreille et responsables de son aspect « décollé ».

Les indications les plus communes

  • Angulation trop importante entre le pavillon de l’oreille et le crâne
  • Taille excessive du cartilage de la conque

Avant l’intervention

Un examen attentif des oreilles est réalisé par le chirurgien afin d’analyser les modifications à apporter. Le bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions et la rencontre avec le médecin anesthésiste se fait au plus tard 48 heures avant l’intervention en cas d’anesthésie autre que purement locale.
JOUR J – 10 : Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne peut plus être pris.
Certains types d’anesthésie requièrent d’être à jeun 6 heures avant l’intervention.

L’intervention

Durée moyenne : entre 1 heure et 1 heure 30.

Les incisions sont faites dans le pli naturel derrière l’oreille pour ensuite décoller la peau afin d’accéder au cartillage. Ce cartilage est ensuite remodelé afin d’améliorer les reliefs naturels et donc « recoller » l’oreille.

Un pansement est réalisé grâce à des bandes élastiques autour de la tête.

Après l’intervention

Les douleurs sont habituellement modérées. Le pansement est ôté vers le 7e jour suivant l’intervention. Ensuite un bandeau de contention devra être porté la nuit pendant une semaine.

Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) peuvent apparaître, mais cet aspect n’est que transitoire.

Le résultat

Un délai de 1 à 2 mois est nécessaire pour apprécier le résultat final, le temps nécessaire pour que les tissus se soient assouplis et que l’œdème se soit résorbé. Passé ce délai, seules les cicatrices seront encore un peu rosées avant de s’estomper.

En complément à la première consultation, vous recevrez une fiche d’information complète à propos de l’intervention, à lire attentivement afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.